Télécharger
plaquette_DES_IPR_pliante.pdf
Document Adobe Acrobat 724.7 KB
Télécharger
arrete 311008 DES.pdf
Document Adobe Acrobat 86.0 KB

La filière Innovation Pharmaceutique et Recherche

DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES D’INNOVATION PHARMACEUTIQUE ET
RECHERCHE (IPR).


Ce diplôme d'études spécialisées contribue à la formation à l’innovation thérapeutique et
biologique en complémentarité des secteurs couverts par les diplômes d’études spécialisées de
pharmacie et de biologie médicale.


Ce diplôme d'études spécialisées contribue à la formation des compétences hospitalières et au
savoir faire dans des disciplines et/ou spécialités particulières et innovantes notamment :
- Santé publique et environnement, Pharmaco épidémiologie
- Domaines particuliers de la thérapie génique et de la thérapie cellulaire
- Hygiène hospitalière
- Biotechnologie et nanosciences
- Diagnostic in vitro
- Nutrition
- Toutes nouvelles thérapeutiques (bioorganes, biomatériaux)...


1 – Enseignement
L’interne doit avec l’accord d’un enseignant de pharmacie titulaire possédant l’habilitation à
diriger des recherches, agréé par le coordonnateur prévu à l’article 7 du décret n° 88-996 du
19 octobre 1988 modifié, dénommé tuteur, établir avant sa prise de fonction d'interne, ou voir
au plus tard au cours du premier semestre de son internat, un plan du cursus universitaire qu’il
désire entreprendre. Ce plan doit présenter une finalité cohérente et être approuvé par le
conseil de l’unité de formation et de recherche de pharmacie où l’étudiant prend ses
inscriptions annuelles sur rapport du tuteur mentionné ci-dessus.
Si l’interne envisage une carrière universitaire ou de recherche, le plan de cursus doit
comporter la préparation d’un master recherche et un projet de thèse.
Tuteur, coordonnateur, directeur d’hôpital et interne conviennent ensuite, par engagement
écrit, des conditions de déroulement du cursus de l’interne. La direction régionale des affaires
sanitaires et sociales est associée pour que l’interne puisse effectivement remplir les fonctions
hospitalières correspondant à son cursus.
Le cursus doit obligatoirement comporter la validation d’au moins deux des unités
d'enseignement proposées dans le cadre du diplôme d'études spécialisées de Pharmacie
. Le reste de la formation s’acquiert soit par la validation d’autres unités
d’enseignement de formation doctorale dispensés dans les unités de formation et de
recherches de pharmacie, soit par la validation d’autres enseignements dispensés dans
d’autres unités de formation et de recherches ou d'autres établissements publics
d'enseignement supérieur, soit par des travaux de recherche validés par le tuteur.
Chaque année, avant le 15 novembre, l’interne établit un rapport sur son travail de l’année
universitaire précédente. Ce rapport est transmis avec avis motivé par l’enseignant tuteur au
service de scolarité de l’unité de formation et de recherches où l’étudiant est inscrit et au
coordonnateur du diplôme d’études spécialisées.
En fin de cursus, l’interne établit un rapport final sur ses acquis universitaires, pratiques et de
recherche. Ce rapport, accompagné de l’avis motivé de l’enseignant tuteur et des rapports
annuels, est transmis au jury prévu à l’article 24 du décret n° 88-996 du 19 octobre 1988
modifié susvisé. Les conditions de validation de ce diplôme sont, par ailleurs, soumises aux
conditions fixées par l’article 24 du décret n° 88-996 du 19 octobre 1988 modifié susvisé.


2 - Formation et fonctions hospitalières
- Les semestres doivent être effectués dans des services agréés pour ce diplôme d'études
spécialisées et dont l’activité est en rapport avec le cursus prévu par l’interne.
- Le tuteur veille avec les responsables du stage hospitalier à la compatibilité des fonctions
hospitalières et de la formation théorique suivie par l’interne.
- Pour un cursus orienté vers l’industrie, le coordonnateur du diplôme d’études spécialisées
est autorisé à accorder au maximum tr trois semestres dans des établissements industriels
agréés.