III. Le DES de Pharmacie Hospitalière

1.      Validation des stages et du DES

 

4 mois effectifs de stage (incluant congés annuels et maladie) nécessaires pour valider un stage.

Le DES est validé définitivement par le directeur de l’UFR de rattachement pour les internes ayant :

·         effectué la durée totale d’internat ;

·         satisfait au contrôle des connaissances théoriques (60 ECTS) ;

·         accompli et validé la formation pratique dans le respect de la maquette,

·         soutenu, à partir du cinquième semestre d’internat, un mémoire de DES de pharmacie hospitalière pouvant tenir lieu de thèse d’exercice.

 

2.      Organisation du DES de Pharmacie Hospitalière

 

 

Le DES de pharmacie hospitalière se déroule en 2 étapes. 2 options sont possibles : PH ou PIBM.

 

Niveau 1 :

 

·         1ère année : Les deux premiers semestres du niveau 1 sont effectués dans des services ayant l’agrément pour un des quatre domaines de pharmacie hospitalière (108, 109, 110 et 111, donc pas de stage hors domaine possible en 1e année).

 

·         2ème année : En deuxième année, vous pouvez choisir soit des stages validant un des 4 domaines, soit des stages dans des structures extra-hospitalières (industries, agences sanitaires, laboratoires de recherche...), ou hospitalières « hors-domaine ».

 

Dossier de fin de niveau 1

 

 

Ce dossier est à compléter à la fin de la deuxième année d’internat. L’interne doit y faire figurer sa maquette et le projet professionnel post-internat. Il doit être rendu en général pour mi-octobre/mi-novembre. Celui de l’année 2016-2017 est à télécharger ci-dessous. La maquette sera validée par la commission pédagogique par la suite. Le rendu de ce dossier conditionne votre inscription à la faculté pour l'année suivante.

Télécharger
dossier_projet_professionnel_pharmacie.p
Document Adobe Acrobat 87.0 KB

Niveau 2

 

·         Pour l’option PH : 6 semestres sont obligatoires parmi les stages agréés pharmacie hospitalière (108, 109, 110 et 111). Cela sous-entend qu’un interne ne peut pas effectuer plus de 2 stages hors-domaine.

 

·         Pour l’option PIBM : 3 semestres sont obligatoires dont deux premiers semestres du niveau 1 à effectuer dans des services ayant l’agrément d’un des quatre domaines de pharmacie hospitalière et un semestre en établissement industriel agréé. Cinq semestres « libres » sont choisis en cohérence avec la maquette de l’interne (semestre hospitalier, en établissement industriel agréé, en agence sanitaire...). Il n’y a aucune obligation de valider un semestre dans chacun des 4 domaines de pharmacie hospitalière.

 

3.      Organisation des cours

 

60 ECTS soit 8 UE sont à valider lors des deux premières années. Elles sont organisées en vidéo-conférences entre les différentes villes de l’inter-région, sauf pour les 4 séminaires annuels organisés à Caen, Rouen, Amiens et Lille (logement à louer à plusieurs/covoiturage). Ces séminaires permettent de rencontrer les internes de toute l’inter-région. En dehors des séminaires de 2 jours, les cours ont lieu le mardi après-midi de 15h à 18h (année 2016-2017) mais pas toutes les semaines. Les cours sont disponibles sur la plateforme d'enseignements Moodle. La présence de l’interne à ces demi-journées de formation est obligatoire (Instruction DGOS/RH4 no 2014-128 du 22 avril 2014). Chaque UE vaut en ECTS :

 

-          Pharmacie clinique 10

-          Adaptation thérapeutique 5

-          DM 10

-          Stérilisation 5

-          Economie de la santé 10

-          Vigilance 5

-          Préparation contrôle 10

-          Assurance qualité 5

 

TOTAL : 60 ECTS

 

Certaines formations peuvent en parallèle vous permettre d’obtenir ces crédits comme le diplôme inter-universitaire du CESAM, le diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) de radiopharmacie, les M2 dans la limite de 30 ECTS, avec accord de la commission pédagogique inter-régionale. En fonction de votre projet professionnel, vous pouvez vous inscrire à des diplômes universitaires théoriques complémentaires pour enrichir vos compétences sur un domaine particulier (hygiène, oncologie, infectiologie, dispositifs médicaux, éducation thérapeutique, assurance qualité, stérilisation...) mais il n’y a habituellement pas de possibilité d’équivalence de DU vers UE. Il est donc important de se renseigner en amont sur ces possibilités d’intégration ou non de la validation de ces diplômes au DES de pharmacie.

 

Pour mettre en place les cours de DES en vidéoconférence dans votre hôpital

-          Demander l’accord de votre maitre de stage et vous assurez que votre établissement peut mettre à votre disposition une salle équipée pour les vidéoconférences les jours où vous avez cours

-          Prévenir votre VP PH de l’AIPBL afin qu’il en informe le responsable de l’UE concernée

-          Contacter gregory.dievart@univ-lille2.fr à la fac afin qu’il transmette les codes d’accès à votre établissement

 

4.      Inscription à l’université

 

Chaque interne est rattaché à une université. Il faut noter que l’université de rattachement peut être différente de celle où l’étudiant a réalisé son cursus lors de sa formation initiale, et différente de celle où il réalise ses stages hospitaliers. L’inscription à la faculté ne dépend pas de votre classement et de la répartition de septembre. Vous pouvez choisir la ville que vous souhaitez dans l’inter-région (ex : vous vous inscrivez à Lille mais vous êtes classé à Amiens et vous effectuez vos stages là-bas). A Lille, l’inscription s’effectue en ligne au mois d’octobre-novembre. Concernant les premières années, ils reçoivent, à l’issue de la répartition à Lille, un dossier à retirer à la scolarité de la faculté où ils ont été affecté à l’issue de la répartition entre les différentes villes de l’inter-région. Pour cela, ils doivent présenter le document de l’ARS attestant de leur ville d’affectation. Pour les années supérieures, la réinscription se fait en ligne. Les dates d’inscription sont disponibles sur le site : http://www.univ-lille2.fr/inscription-scolarite/inscription-universite.html rubrique « Vous êtes étudiant/élève dans un établissement français » puis « Calendrier des inscriptions ». L’interne relève de l’université où il s’est inscrit pour :

 

·         son inscription universitaire,

·         sa formation théorique,

·         le suivi du cursus,

·         les stages hors subdivision (dits « interCHU »),

·         la validation des stages,

·         le mémoire de fin d’internat (dit « mémoire de DES »),

·         la thèse d’Exercice pouvant être validée par le mémoire de DES

·         la délivrance du diplôme.

 

Il est possible de s’inscrire et de suivre des formations complémentaires telles que des diplômes universitaires (DU) ou inter-universitaires (DIU) ainsi que des masters (M1, M2). Il faudra, dans ce cas, prévoir une autre inscription universitaire dans l’UFR proposant cette formation. Ces formations permettent aussi d’acquérir des points pour le concours national de Praticien Hospitalier (CNPH).

 

5.      Changement de ville au sein de l’inter-région

 

Les changements se font habituellement une fois par an en novembre.

 

·         Contacter l’ARS pour leur demander le formulaire pour changer de ville de rattachement au sein de l’inter-région (celui de l’année 2016-2017 correspond à télécharger ci-dessous.    

Télécharger
formulaire surnombre changement région.p
Document Adobe Acrobat 40.4 KB

·         Malgré ce qui est écrit dessus, une signature des coordonnateurs n’est pas nécessaire. Seul l‘interne doit remplir et le retourner à l’ARS avant la deadline imposée. C’est ensuite l’ARS qui donne son accord.

·         Prévenir votre VP PH à l’AIPBL (aipblweb@gmail.com) afin qu’il soit au courant de votre changement de ville et que vous ne figuriez pas dans la liste de la pré-répartition.

·         Prévenir le VP PH de l’Association des Internes de votre nouvelle ville d’accueil afin qu’il vous intègre à leur pré-répartition, sachant que certaines villes ont fait le choix d’une pré-répartition totalement informatisée, le choix se fait sur une plateforme informatique avec gel des choix à une heure et date précise.

 

6.      Droit au remords

 

Le droit au remords est la possibilité de changer définitivement de discipline. Ce droit ne peut être exercé qu’une seule fois à condition que le changement ait lieu avant la fin du 4ème semestre d’internat, dans la subdivision d’affectation d’origine. Il ne peut alors s’inscrire qu’à un diplôme d’études spécialisées auquel son rang de classement au concours de l’internat lui aurait permis d’accéder lors de son choix initial. La demande doit être effectuée auprès de l’ARS.

 

 

 

7.      La thèse